LES INSECTES DU BOIS

Traitement des insectes du bois

C’est un traitement qui est réglementé et qui intervient à plusieurs moments :
Avant la construction, les bois utilisés doivent être protégés contre les insectes xylophages (vrillette, capricorne, termite) au niveau national et contre les termites et les insectes à larve xylophages dans les départements soumis à un arrêté préfectoral
En cas d’infestation : La présence de termites et le traitement qui s’impose sont soumis à des textes légaux et des obligations de déclarations.

Il faut traiter les insectes du bois de manière à garantir une éradication totale et se prémunir d’une autre invasion.
ctuer.

      Seules les entreprises titulaires du certificat du CTBA+ vous garantissent contractuellement une protection sur 10 ans et appliquent l’ensemble des déclarations obligatoires à effectuer.

Retrouvez l'ensemble de nos services

LES AUTRES INSECTES DU BOIS

     Les termites

      Appelé aussi fourmi blanche, le termite vit en colonie organisée, il en existe 6 espèces en France, 5 espèces souterraines (genre reticuliterme) et une espèce de bois sec (kaloterme flavicoli) Les termites dites souterraines vivent dans le sol et remontent dans le bois pour se nourrir, si il n’y a pas de contact direct entre le sol et les bois ils peuvent établir des galeries constituées d’un mélange de terre ,d’excréments et de salive pour atteindre le bois et installer une colonie.

        Lorsqu’une colonie est présente depuis un certain temps une simple pression sur le bois fait apparaître les galeries creusées par les termites. Plusieurs lois sont à respecter pour éviter leur prolifération dans les habitations et leur détection doit être signalée aux pouvoirs publics. Dans 56 départements Français, le respect des normes de construction doit être en conformité avec les textes applicables à la prévention des termites.

      La gravité des nuisances causées par les termites rend le traitement nécessaire et il est préférable de se rapprocher d’une entreprise ayant le certificat CTB A+ qui est décerné par le FCBA et fait suite à des évaluations annuelles (environ 170 agences certifiées en France).

Photo credit: ALLNews via Visualhunt.com / CC BY-ND

La grosse vrillette

Elle s’attaque surtout au chêne ancien, bouleau, aulne, orme et de temps en temps aux résineux, elle mesure jusqu’à 8mm

Photo credit: Ludovic Rouchy Photography via VisualHunt / CC BY

CONTACTEZ-NOUS POUR UN DEVIS GRATUIT

Du lundi au vendredi

de 9H à 12H et de 14H à 17H

En agence


ou au 0 800 20 10 30 Appel gratuit depuis un poste fixe

SAINT-BRIEUC AGGLO

16 rue Charles Coulomb – ZAC de la Hazaie
22950 Trégueux
Tél. : 02 96 33 73 85
contact@ins-bretagne.fr

RENNES

81 mail François MITTERRAND

35 000 Rennes

Tél. : 02.99.33.11.25

contact@ins-bretagne.fr

LORIENT

10 rue François Robin

56 100 Lorient

Tél: 02 97 84 75 97

contact@ins-bretagne.fr

VANNES

17 place de la libération

56 000 Vannes

Tél: 02.97.63.54.79

contact@ins-bretagne.fr

Le capricorne des maisons

 

      Il fait partie des espèces qui se nourrissent du bois il n’y a donc pas de trace de sciure et leur détection est souvent tardive. Les insectes mesurent de 8 mm à 25 mm, sont de couleur brune à noire, leurs ailes ont de petites tâches claires, les larves quant à elles mesurent de 15 à 30 mm, sont de couleur ivoire et peuvent vivre de 2 à 8 ans suivants les conditions.
Les galeries sont creusées dans le sens des fibres du bois et un simple grattage peut les faire apparaître.
Les trous de sortie sont ovales (environ3x7mm).

Photo credit: Ludovic Rouchy Photography via VisualHunt / CC BY

La petite vrillette

    C’est la hantise des conservateurs de musées, elle s’attaque aux tableaux, aux escaliers en bois et peut compléter une attaque faite par des champignons ou de l’humidité, elle apprécie les résineux et les feuillus et est souvent attirée par l’aubier.

Photo credit: Ludovic Rouchy Photography via VisualHunt / CC BY