MERULE ET CHAMPIGNON LIGNIVORES

     Les mérules et les champignons lignivores sont de véritables fléaux des habitations anciennes et des nouvelles constructions présentant des défauts d’isolation, ces champignons se développent dans les milieux humides et souvent sous les isolants ce qui rend leur détection compliquée et fait que l’on se rend compte de leur présence après plusieurs mois de prolifération .

     Nombre de personnes pensent qu’il n’y a que le champignon de type mérule qui détruit les bois de votre maison,

or d’autres types de champignons peuvent attaquer des éléments de bois, les champignons de pourritures molles ou fibreuses et le coniophore des caves sont les principales variétés,le mode de traitement est différent, alors n’hésitez pas à nous envoyer quelques clichés de vos dégâts afin de pouvoir, dans la mesure du possible affirmer ou infirmer vos craintes.
La présence de mérule comme celle des termites est soumise à une obligation de déclaration en mairie.
information sur les textes de lois.

 

LES AUTRES CHAMPIGNONS LIGNIVORES

La mérule

 

     En France c’est le champignon lignivore le plus répandu, il peut se développer à partir d’une humidité dans le bois de 20%.
La mérule se développe à travers les joints de maçonnerie et ses ramifications peuvent atteindre plusieurs mètres, elle transporte l’eau dont elle a besoin grâce à ses cordons mycéliens et passe en général sous les isolations et les tapisseries ce qui rend sa détection difficile.
La mérule s’attaque aux bois résineux et feuillus les dégâts sont très importants et peuvent se propagés aux habitations voisines, c’est pour cela qu’il y a une obligation de déclaration à faire en mairie ou en préfecture afin de limité sa prolifération.
A la différence d’autres problèmes pouvant attaquer votre bâti, plus vous la laissez progresser plus la remise en état des dégâts après traitement sera onéreuse.
Avant qu’il n’ait parcouru des mètres et des mètres dans votre habitat, n’hésitez pas à effectuer une demande de devis gratuit.

Photo credit: ALLNews via Visualhunt.com / CC BY-ND

 Pourriture molle

    Les champignons de pourriture molle se développent quand les bois sont gorgés d’eau, on le rencontre donc beaucoup moins souvent car il a besoin d’un taux d’humidité d’au moins 50%.
Le champignon s’attaque à tous les bois et les ramollis, d’ou son nom, les bois attaqués gardent leur aspect extérieur mais perdent leurs capacités de résistance, ils ont une apparence presque noire.
Si vous avez un doute, appelez-nous pour que nous testions vos bois de construction.

CONTACTEZ-NOUS POUR UN DEVIS GRATUIT

Du lundi au vendredi

de 9H à 12H et de 14H à 17H

En agence


ou au 0 800 20 10 30 Appel gratuit depuis un poste fixe

SAINT-BRIEUC AGGLO

16 rue Charles Coulomb – ZAC de la Hazaie
22950 Trégueux
Tél. : 02 96 33 73 85
contact@ins-bretagne.fr

RENNES

81 mail François MITTERRAND

35 000 Rennes

Tél. : 02.99.33.11.25

contact@ins-bretagne.fr

LORIENT

10 rue François Robin

56 100 Lorient

Tél: 02 97 84 75 97

contact@ins-bretagne.fr

VANNES

17 place de la libération

56 000 Vannes

Tél: 02.97.63.54.79

contact@ins-bretagne.fr

Le coniophore

Il attaque principalement les bois résineux et les feuillus, c’est, comme la mérule un champignon de pourriture cubique, cubes plus petits et brun.
Il se développe avec un taux d’humidité d’environ 40% mais contrairement à la mérule, il ne peux pas transporter l’eau dont il a besoin pour son développement avec ses cordons mycéliens.

Le coniophore des caves est donc moins dévastateur que la mérule mais engendre dans le temps des dégâts considérables.
Il est important de résoudre les causes de l’humidité en complément du traitement du coniophore sinon il y aura de fortes probabilités de réapparition.

Photo credit: Ludovic Rouchy Photography via VisualHunt / CC BY

Pourriture fibreuse

    Les champignons de pourriture fibreuse se développent avec un taux d’humidité d’environ 40%.
Le champignon attaque la lignine et la cellulose du bois ce qui a pour effet de supprimer toutes les fibres et de rendre le bois très mou.
Les champignons de pourriture fibreuse s’attaquent aux bois feuillus et résineux et donnent au bois un couleur clair presque blanche.
Si vous pensez que vos bois sont touché par un champignon lignivore, prenez immédiatement rendez-vous pour que nous passions vérifier vos installations .